Imaginary Cat (2015)

Annyeong !

Comment allez-vous ? Je suis ravie de vous revoir pour une nouvelle chronique.

Connaissez-vous l’acteur Yoo Seung Ho ?

imaginary_cat_823145

C’est un acteur pour lequel j’avais eu un coup de cœur lorsque j’étais plus jeune et maintenant que je regarde à nouveau des dramas, j’ai bien l’intention de rattraper le temps perdu avec lui. J’ai donc commencé par Imaginary Cat, une petite série d’à peines 8 épisodes d’une trentaine de minutes. Je peux vous dire qu’en une après-midi vous pouvez la finir. Avec la rentré qui approche et mon déménagement, c’était l’occasion idéale pour moi de regarder un petit drama bien sympa et sans prise de tête.

De quoi ça parle ?

Hyeon Jeong Hyeon est un auteur de Webtoon travaillant à temps partiel dans une libraire. Ça carrière d’auteur est au point mort car ces projets ne plaisent pas à sa maison d’édition et malheureusement pour eux, il est du genre à être têtu. Au quotidien, il partage sa vie avec Bok Gil, un énorme chat roux. Je l’aurais bien volontiers appelé Garfield si ce n’était pas une femelle. Il l’a recueilli dans la rue alors que sa vie était au plus bas. Ils deviendront très vite inséparables. Par le biais de son travaille, il va faire la rencontre de Oh Na Wu, une passionnée de chat, à la recherche de Haru, son chaton disparu lorsqu’elle était enfant.

Un Spitch qui ne fait pas très envie mais…

Pour être honnête avec vous, si ce n’était pas pour suivre de près la carrière de Yoo Seung Ho, je ne me serais pas arrêté sur ce drama. J’aime les chats mais pas au point de regarder une série sur le quotidien d’un chat et de son maître. Il y a mieux comme histoire. Et pourtant croyais le ou non, ce n’était pas si terrible que ça. Je ne l’ai pas détesté, mais il est vrai que je m’attendais à autre chose.

Je m’attendais, en effet, à quelque chose de plus fun, simple et frais. Quelque chose que je regarderai sans me prendre la tête. Mais c’était sans compter sur les coréens et leurs manies d’en faire beaucoup trop. Finalement ce drama a, certes, été drôle, mais il était également très émouvant. Je ne m’attendais donc pas à être aussi touché par l’histoire.

L’amour inconditionnel entre un homme et son chat

Des personnes qui aiment des chats, j’en connais beaucoup. C’est simple, sur les réseaux sociaux, ils sont de partout. Mais une personne comme Jeong Hyeon qui affectionne autant son chat, j’en connais très peu. Bok Gil est tout simplement au centre de sa vie. Elle passe avant tout, ce qui peut parfois le mettre dans des situations pour le moins complexes notamment au travail ou avec ses amis. D’ailleurs, personne ne comprend vraiment pourquoi il accorde autant d’importance à un chat. Personne, avant l’arrivée de Na Wu, une étudiante en photographie qui nourrit régulièrement les chats errants. Ce sera certainement le seul point commun entre les deux.

Oh Na Wu est une jeune femme enjouée, constamment joyeuse qui est du genre à beaucoup s’inquiéter du sort des chats abandonnés ou seuls. Cela s’explique par le fait qu’elle a perdu son chat lorsqu’elle était jeune et convalescente. Même si ce n’était pas de sa faute, elle se sent terriblement coupable d’avoir perdu Haru. Malgré les années passées, elle ne désespère pas de la retrouver un jour. Elle est certainement celle qui comprend le mieux Jeong Hyeon même s’il ne s’en rend pas vraiment compte. J’ai personnellement, beaucoup apprécié ce personnage. Elle débordait de positivité, elle était attentionnée et ne s’écrasait pas face Jeong Hyeon. J’ai trouvé l’actrice très mignonne et naturelle. Je ne l’avais jamais vu auparavant.

imaginary_cat_823139

Les parties les plus drôle du drama proviennent essentiellement de la chatte, Bok Gil, qui ne parlait pas de vive voix, mais par la pensée (en voix off).  C’est fou comme j’aurais aimé la prendre dans mes bras. Comme vous l’aurez remarqué sur l’affiche, elle est plutôt enrobée et en surpoids. Elle est grincheuse, gourmande, très drôle et surtout hyper mignonne et attachante. Il faut dire aussi qu’elle n’est pas toute jeune la demoiselle.

On ne va pas se mentir, les moments de complicité entre Jeong Hyeon et elle, étaient juste adorables. On ne peut que s’attendrir en les voyant se faire des câlins, jouer ensemble, dormir ensemble… Rhooo ce que j’aurais aimé être à sa place XD

Une histoire plus émouvante que ce que je pensais

Une bonne partie de l’histoire se focalise également sur la carrière de Jeong Hyeon, notamment dans sa difficulté de percer mais également sur son incapacité à s’attacher à de nouvelles personnes. Son caractère parfois égocentrique est un frein à sa carrière, mais il n’a pas toujours été comme cela. Le deuil a frapper à sa porte sans prévenir, lui laissant un cœur brisé et froid. Il a toujours eu du talent pour le dessin et, pourtant, des circonstances ont fait qu’il n’a jamais pu devenir un auteur professionnel. C’est lorsqu’il qui est au plus bas qu’il découvre Bok Gil, dans un carton, trempé, sous la pluie. Elle lui a permis de soigner ses blessures et de le faire sourire à nouveau.

imaginary_cat_823138

Petit à petit, on comprend donc pourquoi Bok Gil est si importante pour lui. Il s’est senti lui aussi abandonné à un moment de sa vie, et même si parfois je trouvais qu’il réagissait de façon beaucoup trop excessive, j’ai fini par comprendre ce qu’il ressentait. Leur rencontre n’est peut-être pas dû au hasard finalement.

… En conclusion …

Ce drama est loin d’être parfait. Je l’ai trouvé par exemple, un peu trop prévisible et bien que j’aie trouvé la chatte très mignonne, j’étais un peu dérouté du fait qu’elle avait tout le temps la même expression, qu’elle soit joyeuse, en colère triste, malade… ce qui est normal puisque c’est un chat, mais du coup, les discours étaient parfois en décalage par rapport à son expression.

Mis à part cela, j’ai pris conscience de pas mal de choses en regardant cette série. Je n’ai jamais eu d’animal de compagnie à cause de mes allergies, alors c’est une expérience à laquelle je ne suis pas familière. Je réalise tout de même que, certaines personnes, considèrent leurs animaux de compagnie comme des membres à part entière de leur famille. Ce qui explique pourquoi ils sont prêt à tout pour eux. C’était parfois étrange de voir que pour son chat Jeong Hyeon se mettait dans un état pas croyable, comme si sa vie en dépendait.

Alors oui, cette histoire ne plaira pas à tout le monde, elle n’a rien d’extraordinaire mais elle peut plaire et je suis sûr qu’elle a trouvé son public. Si éventuellement, vous n’êtes pas trop gaga des chats dans ces cas, je ne vous la conseille pas.

N’hésitez pas à me recommander des dramas ou des films avec Yoo Seung Ho, si vous en connaissez.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette chronique jusqu’au bout et à très bientôt sur ONIRICA.

Annyeonghi gaseyo

imaginary_cat_823146

Si vous êtes intéressé par la carrière d’un auteur de Webtoon, je vous recommande The Sound of Your Heart que j’avais adoré et dont vous trouverais mon avis ici.

6ad5de55d1660dc449ca0274ecd51e9a39f12944

P.S Après avoir regardé le drama, j’avais juste envie de nourrir tous les chats errants de mon quartier.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s