Sherlock Tome 1 – La version manga de la série

Rien de nouveau dans ce manga, sachez-le, il s’agit seulement de l’adaptation de la série Sherlock de Steven. Moffat et Mark Gatiss. Ce tome 1 reprend le premier épisode de la série « Une étude en rose ». L’histoire reste donc la même.

« Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr. Watson retrouve un vieil ami de l’époque de la faculté de médecine qui lui présente son futur colocataire. D’un seul coup d’oeil, cette personne devine qu’il s’agit d’un médecin militaire de retour du Moyen-Orient, qu’un de ses proches est victime d’alcoolisme ou encore qu’il est suivi par un thérapeute. Le nom de ce colocataire ? Sherlock Holmes ».

IMG_2152

La série Sherlock fait partie de mes séries favorites. Si je devais avoir un classement, elle serait sûrement sur le podium. Ma question est donc la suivante : « ce manga vaut-il la peine qu’on l’achète ? ». Pour une fan comme moi c’était l’évidence même, mais pour vous peut-être pas. Si vous aussi vous avez aimé la série laissez-moi vous convaincre de lire ce manga.

L’histoire

Le manga n’apporte rien à l’histoire originale (de la série bien sûre). Dans l’ensemble elle est fidèle mais autant vous ne le dire maintenant, pas à 100%. Je m’adresse ici aux plus exigeants d’entre vous, car les différences sont très légères et ne se remarquent pas trop.  L’avantage à posséder ce manga est de pouvoir se plonger dans l’histoire autant de fois que l’on veut, sans modération et à volonté.

 

Les dessins

IMG_2153

Honnêtement, j’ai été complètement sous le charme de la première de couverture. Ce qui explique en partie mon achat.  Voir Benedict Cumberbatch en manga, il m’en fallait peu. Car oui j’ai omis de vous dire qu’il fait désormais partie de mes acteurs chouchou du moment.

Les personnages de Sherlock et Watson sont absolument bien réussis et très ressemblants. J’ai été bluffé par les traits de dessin du mangaka. Il y a aussi énormément des détails alors je n’imagine même pas le temps qu’il lui a fallu pour tous dessiner. Néanmoins, les personnages secondaires sont un peu moins ressemblants que ceux de la série, mais come on, c’est vraiment pour chipoter.

 

Le format

IMG_2150

Les habitués des mangas doivent certainement savoir qu’ils ont, en général, tous le même format : 18,2 x 12,8 cm. Le format de ce manga est un peu plus grand : 21 x 14,8 cm et je dois dire que j’en suis fan. Cela nous fait d’autant plus apprécier les dessins notamment les détails, et les discours sont plus visibles. J’ai trouvé la prise en main plus agréable aussi.

Si vous avez aimé la série, ce manga ne vous décevra pas. Plutôt que de revoir la série, cela peut être intéressant de se replonger dans l’univers avec un autre format, d’autant plus captivant.

Si vous n’avez jamais vu la série, je vous conseille sincèrement de la voir, mais il est vrai que ce manga peut être une alternative à la série, si vous n’avez pas le temps de la voir ou si les séries ce n’est pas trop votre truc. Mais je pense que ce manga est avant tout du fan service.

canvas

Auteur : Steven Moffat, Mark Gatis, Jay (dessin)

Type : manga

Genre : Seinen

Date de parution : 09 Février 2017

Éditeur : KUROKAWA

Nombre de pages : 228

Prix public : 12,60€

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s