Black Butler – « Un intrigant Mélange d’humour et d’action »

« Sébastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise. En matière d’érudition, d’éducation, d’art culinaire, rien à redire, il est parfait. Mais ne vous fiez pas à sa distinction, si vous vous en prenez à son jeune maître, vous découvrirez sa vraie nature… Ciel aurait-il signé un pacte avec le Diable… ?! »

Les personnages :

Black Butler est un manga très apprécié du public japonais mais également français. Il a été pré-publié en septembre 2006 dans le magazine Monthly GFantesy édité par Square Enix au Japons et compte à ce jour une vingtaine de tomes éditées par Kana en France. Le manga est toujours en cours de parution.

Suite au succès du manga, une adaptation animée a été produite et diffusé en 2008 au japon. Trois saisons ont été diffusées entre 2008 et 2014. En France, les épisodes sont disponibles en streaming sur le site Anime Digital Networks et Netflix.

5f328772676bb1fcb7543d4060a5aa331481846453_full

Ce manga nous plonge donc dans l’univers de Ciel Phantomhive, un riche héritier de 12 ans faisant partie de la noblesse anglaise et de son démoniaque majordome Sebastian aussi charismatique que mystérieux. Tous deux vivent dans un manoir perdu à la campagne de Londres, habité également par des personnages pour le moins atypiques : Tanaka, le maître d’hôtel qui passe son temps à boire du saké, Bard le cuisinier qui brûle tout ce qu’il cuisine à l’aide d’un lance-flammes, Finnian le jardinier qui possède une force hors normes et qui ne peut s’empêcher de démolir le jardin et enfin May lin la servante hypermétrope et maladroite qui a tendance à tout faire tomber autour d’elle.

Par curiosité, j’ai voulu comprendre à quoi est dû le succès de ce manga, notamment auprès de la gent féminine. Après avoir lu le premier tome, je pense en connaître la raison. L’histoire en elle-même est très prometteuse et originale. Se servir d’un majordome comme personnage principal est une assez bonne idée puisque c’est un rôle qui est rarement mis au-devant de la scène. Au premier abord, on découvre un majordome talentueux, capable de prouesses pour satisfaire son maître et capable de se plier à toutes ses volontés. Seulement, une fois son maître en danger, on découvre un personnage qui a plus l’air d’un homme de main que d’un majordome.

Le personnage de Sebastian est de loin mon personnage préféré, comme pour de nombreuses demoiselles, j’imagine. J’apprécie énormément son côté perfectionniste, élégant et limite parfait dans son domaine, mais également son côté plus diabolique qui le rend juste « badass ».

cute black butler

J’aime également tout le mystère qu’il y a autour du personnage de Ciel Phantomhive. On sait très peu de choses à son sujet si ce n’est le fait qu’il est beaucoup trop mature pour son âge, qu’il parle business avec de hauts dignitaires d’Angleterre et qu’il est au service de Sa Majesté la Reine d’Angleterre. On se doute qu’il a dû se passer un événement tragique pour qu’il fasse appel à un majordome démoniaque, mais on n’en sait pas plus pour le moment. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui me donne envie de lire la suite.

Les autres employés du manoir (Tanaka, Bard,  Finnian et May lin) apportent une touche humoristique dont on ne se lasse pas. En effet, ils ont peut-être un rôle secondaire dans l’histoire, mais ils sont très attachants et naïfs. Ce qui est marrant avec eux est qu’ils passent leur temps à faire des gaffes (malgré les bonnes intentions qui les poussent à agir ainsi) et Sebastian, quant à lui, passe son temps à rattraper leurs gaffes et à les réprimander.  Contrairement aux deux protagonistes principaux (Ciel et Sebastian) ils n’ont pas l’aire d’être informés de ce qui se trame réellement dans ce manoir.

Extrait manga

Je suis totalement fan de la qualité des dessins. Je les trouve juste magnifique. Ils retranscrivent parfaitement l’ambiance recherchée : une comédie noire sur un ton humoristique. On le ressent d’autant plus au niveau des personnages.  Ciel et Sebastian sont vêtus entièrement de vêtements sombres, pour le côté gothique et mystérieux, et les employés sont dessinés de façon plus colorée pour le côté plus joyeux et plein d’humour..

Pour finir, je dirais que ce manga m’a beaucoup plus et que bien évidemment je compte lire la suite (une vingtaine de tomes, ça fait beaucoup, je vous l’accorde). Ce premier tome n’est qu’une mise en bouche de ce qui nous attend dans les prochains tomes. Le début a été un peu long, mais une fois que l’action a commencé et que l’on est rentré dans le vif du sujet, l’histoire a pris une tout autre tournure, qui présage une excellente suite.

Si vous aimez les mangas noirs mais drôles sur fond de culture « british » je vous le conseille. J’ai passé un très bon moment de lecture et j’espère découvrir de plus en plus les secrets qui se cachent derrière cette histoire.

Note 4/5

Black Butler TOME &

Auteur : Tobosa Yana

Type : manga shonen

Genre : surnaturel, drame, action

Date de parution : 2007 (VO) 2009 (VF)

Editeur VF : Kana

Age conseillé : 14 ans et +

Public averti : violence modérée

Prix public : 6,85€

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s